Première lecture publique de la pièce de théâtre : Une petite lumière pour dissiper les ombres

Débute à 

Grande salle
3100, rue Saint-Antoine
Lachine (QC) Canada  H8S 4B8

Par une nuit froide d'automne, Jo, enceinte de quelques mois, tente de retrouver son chemin dans une ville du Québec. Derrière le bar à Sam, elle découvre, allongée dans un parking, une femme nue, n'ayant que des bas aux pieds. Pour aider la femme inconsciente à tenir bon jusqu'à l'arrivée des secours, Jo lui dévoile peu à peu son histoire personnelle.

Avec Une petite lumière pour dissiper les ombres, Geneviève Falaise raconte la pulsion de vie dans ses derniers retranchements, tout en abordant la question délicate de la prostitution. Sa pièce de théâtre se veut un hommage à Joëlle Tshernish, trouvée morte, nue, avec des bas aux pieds, dans un stationnement, à Québec, le 11 octobre 2012. Elle est dédiée à tous ceux et celles qui croient qu’ils ne valent rien.

  ·   Modifier